Association Suisse

 

Tout a commencé par les rencontres improbables dont nous vous avons parlé ici et qui ont débouché sur des amitiés et une collaboration efficace. En Novembre 1999, Nelly Fries et Nicolas Crettenand, membres fondateurs de la future Association suisse Guinkouma, rencontrent Bruno Bambara, fondateur et directeur de l’école primaire Guinkouma au Burkina Faso. Bruno Bambara était venu à Genève pour le Forum des Enfants à l’occasion des 10 ans de la Convention des Droits de l’Enfant. Il y était venu en tant qu’accompagnateur de l’un de ses premiers élèves invité au Forum. Là, il rencontre Nicolas Crettenand, un des accompagnateurs de la délégation des enfants suisses. Une amitié se crée et Bruno Bambara demande à Nicolas de l’aider à réaliser un forage pour son école et la population environnante.

Durant le vol de retour, Bruno Bambara rencontre Nelly Fries qui se rendait au Burkina Faso pour la mise en place d’une bibliothèque. Ils se revoient sur place et initient une 2ème amitié helvético-burkinabè.

Ces 2 amis suisses aident Bruno Bambara en 2000 et 2001 à acquérir un terrain pour la construction de l’école secondaire et à réaliser le forage demandé. Nelly Fries et Nicolas Crettenand se rendent plusieurs fois au Burkina au cours des années suivantes pour accompagner Bruno dans ses projets. En 2002 se crée l’Association de droit suisse « Guinkouma » dont le but est de favoriser le développement, particulièrement dans le domaine de l’éducation en Afrique afin de soutenir l’école Guinkouma au Burkina Faso. Dès le début, un de nos objectives a été de ne jamais couvrir les coûts d’exploitation et de créer des dépendances financières sur le long terme mais de participer à la réalisation et au financement d’infrastructures telles que salles de classes, forages, latrines, infirmerie, bibliothèque, énergie, etc.

Après 16 ans d’implication au Burkina Faso en faveur du Groupe scolaire Guinkouma qui compte  plus de 2'300 élèves, nous nous sommes lancés dans un nouveau projet d’école digitale au Zimbabwe. La technologie donne aujourd’hui de nouvelles possibilités pour pallier au manque d’écoles de proximité et d’enseignants. Elle permet une éducation plus personnalisée, donc de meilleure qualité tout en étant très abordable financièrement. Notre projet au Zimbabwe a également commencé sur la base d’amitiés, en l’occurrence entre Nicolas Crettenand et l’équipe au Zimbabwe en 2018.

Outre ces deux grands projets, notre Association a contribué à 2 autres réalisations : Un projet de réduction du taux de chômage parmi les jeunes et de renforcement du niveau de formation des jeunes dans le domaine agricole dans le district de Maroantsetra à Madagascar, initié en 2010 et pour lequel notre Association a apporté le financement de départ. Nous avons suivi le projet pendant 4 ans.. A la source était une amitié entre Nicolas Crettenand et l’initiateur sur place, Claudel Mbotivelo

 La 2ème réalisation est la création d’une Ecole Fermière de formation en agro écologie, dans la Commune de Loumbila , Province de L’Oubritenga au Burkina Faso pour laquelle notre Association at apporté le financement de départ en 2017.C’est à nouveau une amitié entre Nelly Fries et Evariste Zongo qui est à la source de cette action, Pour ces 2 réalisations notre Association a agi en tant que catalyseur pour permettre le démarrage de ces projets dans le domaine de l’éducation.

Comité

L’Association Guinkouma est dirigée et gérée par son Comité qui travaille bénévolement.


Nicolas Crettenand
Président et membre fondateur

 


Nelly Fries
Membre fondateur et rédaction

 


Ronny Moser
Vice- Président

 


Florence Dufour
Finances

 

Newsletter

Depuis le début de l’aventure, nous faisons parvenir notre newsletter en allemand et en français plusieurs fois par an aux personnes intéressées. Vous pouvez vous abonner ici.