Groupe Scolaire Guinkouma au Burkina Faso 

 

L’école Guinkouma* a débuté avec l’ouverture de la première classe primaire de 15 élèves en 1995 sur le site de Tabtenga à Ouagadougou au Burkina Faso. Au fil des années, elle s'est développée sur 3 sites de différentes tailles et accueille actuellement plus de 2'000 élèves, offrant une formation de base complète (maternelle, primaire, secondaire, lycée en option).

* Guinkouma veut dire «solidarité » en Bissa, langue maternelle de Bruno Bambara, fondateur du Groupe Scolaire Guinkouma

 

Origine du projet

Pour nous, ce projet a commencé comme un conte de fées dont nous empruntons le langage. 

« Il était une fois dans un faubourg non loti de Ouagadougou, capitale du Pays des hommes intègres, une petite école primaire de pauvres créée avec très peu de moyens par un jeune instituteur Burkinabé, Bruno Bambara, dont les objectifs et le dynamisme étaient inversement proportionnels à ses finances. »

Commencée avec une seule classe, l'école primaire Guinkouma à Tabtenga comporte aujourd'hui les 6 niveaux primaires avec plus de 300 élèves.

 

Faute d'argent et de terrain, cette école ne pouvait déboucher sur une section secondaire qui aurait pu conduire les élèves à une formation de base complète, donc à un meilleur avenir dans un pays où les écoles restent insuffisantes. Et cela désolait Bruno Bambara qui cherchait par tous les moyens à intéresser les gens à son noble projet.

Sa ténacité fut récompensée puisque, invité au Forum international des Enfants organisé pour les 10 ans de la Convention des Droits de l'Enfant à Genève en 1999, il y fit la connaissance d'un jeune Suisse, Nicolas Crettenand. Au retour de cette manifestation à laquelle il avait été gracieusement invité avec un élève de son école, il rencontra, dans l'avion, une Suissesse, Nelly Fries, qui partait au Burkina Faso pour y créer une bibliothèque scolaire.

 

Avec le soutien de ces amis suisses, un terrain de 6 hectares fut acquis en 2000 à Saaba aux confins de Ouagadougou et un forage y fut implanté au printemps 2001. Les élèves n'ont donc plus soif pendant les cours et la population environnante peut avoir un accès plus facile à l'eau potable.

 

D'une école primaire à un complexe scolaire

Pour faire suite au Primaire, une école Secondaire (actuellement 15 classes) fut construite a Saaba selon les normes climatiques grâce au financement de notre Association suisse. A la suite d’une crise de choléra, une infirmerie fut mise en service en 2006 sur le terrain qui a passé de 6 à 15 ha. Cette structure est destinée non seulement à l’école mais également à la population des alentours. La dernière construction en date, financée également par notre association, est un grand bâtiment de 2 niveaux sur rez qui comprend entre autres une grande bibliothèque-salle d'étude. Le quartier de Saaba s'étant beaucoup développé, il a fallu construire des classes primaires (actuellement 6 classes) et ouvrir des classes maternelles. 

 

 

Les images satellites ci-dessous montrent l'évolution entre 2003 and 2013. L'image actuel peut être vue sur  Googlemap

En 2007, un 3ème site de Guinkouma, celui de Wayalguin, a été inauguré avec des classes primaires et maternelles.

En 2014, une école de formation d’enseignants fut ouverte au sein de Guinkouma par Bruno Bambara.

Entre 2002 et 2008, descamps de jeunes et d'adultes co-organisés avec l’ONG suisse Nouvelle Planète ont permis de faire connaître le projet grâce aux participants et de recueillir des fonds nécessaires à son développement.

Vous l’avez compris, le but que nous poursuivons est LE DEVELOPPEMENT PAR L’EDUCATION.

Actuellement, le Groupe Scolaire Guinkouma accueille environ 2’300 élèves qui suivent les cours, de la Maternelle, au Primaire, au Secondaire et au Lycée général sur les 3 sites.

Commencé dans un des quartiers les plus pauvres de la capitale, le groupe a acquis une réputation solide et atteint de très bons scores académiques. Il n’oublie pas les enfants provenant de familles défavorisées et offre à des milliers d’élèves la possibilité d’y suivre l’enseignement de qualité .

 

Equipe

Le Groupe scolaire Guinkouma qui englobe les écoles sur les 3 sites, est dirigé par le Fondateur et Directeur Bruno Bambara et son épouse Françoise Bambara. Tous deux sont enseignants et vivent leur profession avec passion.

 

MPlus d’information se trouve sur le site web du Groupe Scolaire Guinkouma : http://guinkouma.net/

En tant que conseillère dès le début, l’ONG suisse  Nouvelle Planète[1] a joué un rôle important dans le développement de ce projet. A travers son antenne locale de Ouagadougou, Nouvelle Planète a assumé un suivi important dans la réalisation des infrastructures.