Ecole digitale au Zimbabwe

 

Forts de notre expérience au Burkina Faso et après avoir contribué à mettre en place une formation de base de la maternelle jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire (avec le cursus du bac en option), nous avons initié en 2018 un 2ème projet, cette fois-ci au Zimbabwe, pour contribuer à une accélération de l’accès à l’éducation de base.

Défis de l’éducation en Afrique

L'Afrique a actuellement une population de 1,2 milliard qui devrait plus que doubler pour atteindre 2,5 milliards d'ici 2050. Sans surprise, plus de 50% de cette population sont des enfants et des jeunes car l'Afrique est en fait le continent le plus jeune du monde ! Malheureusement, en matière d’éducation, elle se classe au bas de l'échelle par rapport à de nombreux indicateurs. Avec la croissance démographique, le problème de l’éducation devient exponentiel.

Au Zimbabwe, 4,7 millions sont des enfants d'âge scolaire (3-16 ans) sur les 13 millions d'habitants (chiffre du dernier recensement de 2012). 26 %, soit 1,2 million, sont des enfants non scolarisés et plus de 750’000 enfants sont exposés à un risque élevé d'abandon scolaire. Sur les 3,5 millions d'élèves, entre 2006-2016, 42 % ont réussi leur examen de fin d'études primaires et 19,7 % seulement ont obtenu leur diplôme de fin d'études secondaires. Les taux d'échec sont donc énormes. L’étude des causes de ces taux d'échec et d'abandon élevés sont liées à deux problèmes principaux qui ont également été observés dans toute l'Afrique subsaharienne : le coût de l'éducation est trop élevé et les modèles d'éducation de masse du 20ème siècle offrent une qualité médiocre aux apprenants. C’est ce qui entrave désespérément le développement au Zimbabwe comme c’est le cas également dans la plupart des pays africains.

 

Projet d’école digitale

Afin de faire face aux problèmes d’éducation et d’adaptation de l’école au 21ème siècle, le projet EAGLE (Enhance Access to Great Learning Expériences) a été créé pour s'attaquer simultanément aux coûts trop élevés et à la qualité insuffisante de l’éducation par l’utilisation des technologies TIC. L’idée majeure est de catalyser l'accès à une éducation pertinente, abordable, accessible et redevable (dans le sens d’un suivi des objectifs) en particulier pour les enfants de ménages à faible revenu, afin de libérer le potentiel productif et créatif de l'Afrique. L’initiative cible les communautés vulnérables, en particulier les enfants qui ont abandonné l'école par manque de ressources ou qui n'ont jamais été à l'école, par manque de bâtiments scolaires de proximité, spécialement en zone rurale. Le contenu développé par EAGLE bénéficiera même aux enfants des écoles formelles parce qu’il est engageant, pertinent sur le plan pratique et lié au programme scolaire national et aux examens de fin de scolarité du Zimbabwe. Dans un premier temps, le projet touchera un millier d’enfants en 2019, avant d’en toucher des dizaines de milliers les années suivantes.

Project coordinator with students

Equipe

Le projet est mis en place par l’association zimbabwéenne Eagle Learning Trust et l’Association suisse Guinkouma. La Direction du projet est assurée par le coordinateur du projet Moses Mora, informaticien, et par le responsable du contenu, Mbonisi Mlotshwa, un pédagogue passionnée avec une vaste expérience au Royaume-Uni et au Zimbabwe. L’équipe élargie est constituée d’enseignants et pédagogues, entrepreneurs, informaticiens et techniciens.